mercredi 5 août 2020

Bec de phrase - Phrase au bec

Vous savez, je pense à ma phrase là. Celle que je vous épargnerai, qui ne sera pas dans ce texte.

Les doigts de l’humanité collent encore ce soir d’avoir trop branlé l’ineffable partie du cerveau écrasé collectif que nous torturons ensemble bien que chaque méninge en soit grillée. 
La matière grise est désormais celle de mes mots abîmés, trop chahutés, trop frappés.
Il y a dans chaque tête, un morceau de corps d’un frère inconnu assimilé, comme un bec d’un oiseau rentré, tête fracassée contre une vitre rarement lavée.

Un bec disais-je qui a tapé contre la vitre jusqu’à venir se loger dans le cerveau désormais tuméfié anéanti. C’est l’un de ces rares exemples où le corps tue le corps. Où le corps se suicide contre la pensée.

Mais, en fait, je crois que nous sommes tous d’inconscients suicides aux becs retournés contre les corps qui les portent.

Je pense, donc, je suis un potentiel bec épiphanique qui secouera un cerveau de plus

Je ne suis

Qu’un bec criminel sur pattes

Et je crois, que nous avons ensemble senti quelque chose qui ne nous a pas déplu, une odeur parfaite, mais elle était
Recouverte

D’une vitre en verre.

Vous savez, je songe à cette phrase, encore perdue. Alors que je conduisais en pensant à elle et que je me disais : note-la. Mais
L’attention que l’on doit porter à la route m’en empêchait.
Et elle s’est perdue, comme ce bec dans un autre crâne, d’une existence méritée peut-être.

Je ne veux plus jamais voir un seul de ces oiseaux s’écraser contre la vitre de mon désespoir. Mais, tout, s’écrase, encore, maladroitement.

Ça fait longtemps, ma chère page, que je ne t’avais pas tapée. J’avais oublié ce texte et encore plus cette phrase…
Je ne sais plus dans quel vide je me noierai enfin la prochaine fois. Et contre quelle vitre mon bec de phrase tapera encore.

Je ne sais pas quel bec nous percera tous. Je ne sais pas quel mot sera parfaitement cloué à la vitre de ma pensée. Je ne sais pas ce qui sera coupé par le réel, ce qui sera le plus sordide dans ce corps becté.

Il y a dans chaque texte comme un bec, issu d’un autre corps peut-être. Ce bec attend encore d’autres cerveaux à percer, et le texte des mots qui le rongeront.

La phrase percée par un bec
Le bec qui perce la phrase
Le bec percé par la phrase
Le corps percé par le bec
Le corps percé par la phrase
Le bec percé par le corps
Le corps becté
Le corps dont le bec est cassé
Perdu
Ici
Ailleurs
Toujours
La phrase tuée par un bec
La phrase tuméfiée
Blessée
Ou crevée par un bec
Un bec tue la phrase tue la phrase tue la phrase tu le mot tue la phrase tue la lettre tue la phrase
Le seul mot de la phrase est un bec
Qui a percé
Le corps
Le bec dans le cerveau de la phrase
La phrase dans le fond du bec
Meurtri

Le bec dans la phrase du bec de la phrase

mardi 4 août 2020

Ready-made textuel # 2

Ready-made textuel # 2
Micro-poésie de trottoir
/Compilation de mots perdus ou retrouvés
Sans retouches
Combo !

Sur la devanture d'un restaurant cradingue :

"Propriétaire de merdes de chien / Ne le faites pas chier sur le trottoir" [fenêtre droite]

+

Sticker : "Le Pen vite...très vite !" [fenêtre gauche]

dimanche 2 août 2020

FREEING (Our Bodies) # 5 en vente !



FREEING (Our Bodies) # 5 + Bonus catalogue, en vente! 10 euros + frais de port 




 Par Paypal en cliquant sur le bouton ci-dessous :









Ou sur Rakuten, en cliquant sur le lien ci-dessous :

https://fr.shopping.rakuten.com/offer/buy/5298879148/freeing-our-bodies-5-bonus-catalogue-format-auto-edition.html


 FREEING (Our Bodies) # 5 : 80 pages. Avant-garde, poésie, musique, arts visuels.
Avec : Frédéric Acquaviva, Jérémie Bennequin, Broutin, Jeff Nimp, Yoann Sarrat.

+ Bonus catalogue, 40 pages. Vues d'expositions + QR-Code vidéo de performance + une carte-photo sur papier kraft (50 exemplaires numérotés de 1 à 50), soirée FREEING (Your Evening) # 2, janvier 2020.

 10 euros.





mardi 28 juillet 2020

LIRE (particule textuelle de Mon Livre - 2013 - ...)

Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire il faut encore lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Il faut encore un livre pour lire Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire Lire lire lire lire lire lire lire lirelirelire lire lire. Lire…lire lire lire lire lire lire lire lirelire lire lire le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre le livre il faut encore un livre pour lire le livre [° ° °]


Le livre se mange le livre se mord le livre s’écrit le livre se crie le livre se tord le livre s’écrase le livre se lit le livre s’avale le livre se boursoufle le livre s’accumule le livre perturbe le livre se perturbe le livre se livre le livre se condamne le livre s’amuse le livre s’amenuise le livre se questionne le livre s’interroge le livre se déchire le livre se saoule le livre s’évapore le livre se creuse le livre s’entend le livre se vie le livre s’écoute le livre s’égoutte le livre s’émèche le livre se libère le livre s’accorde le livre se désaccorde le livre se départicule le livre se congestionne le livre s’assouplie le livre le livre se tue le livre se parle le livre nous parle le livre éjacule le livre se contorsionne le livre se positionne le livre mange le livre défèque le livre avale le livre s’insurge

Il faut lire le livre il faut plaire au livre il faut lire la plaie du livre il faut ouvrir la plaie du livre

Il faut lire le livre il faut plaire au livre il faut lire la plaie du livre il faut ouvrir la plaie du livre


Il faut lire le livre il faut plaire au livre il faut lire la plaie du livre il faut ouvrir la plaie du livre