mardi 27 novembre 2018

Soirée de sortie officielle FREEING (Our Bodies) # 2

Vendredi 30 novembre Boutique Souffle Continu (Paris) Soirée de sortie officielle de la revue FREEING (Our Bodies) # 2 : La Musique de Frédéric Acquaviva





http://www.soufflecontinu.com/index.php?f=evenement&p=AVOIR



"Agitation Frite 3 + invités

Tir groupé pour la sortie du livre : Agitation Frite 3 de Philippe Robert !!! Agitation Frite 3 (Philippe Robert & Guillaume Belhomme / Lenka Lente) proposent une rencontre en invitant à jouer Pepe Wismeer avec Thierry Müller et Marc Sens, pour la sortie du troisième volume d'Agitation Frite... Ainsi que Frédéric Acquaviva (également dans le livre) qui se greffera sur l'événement pour présenter ses nouvelles parutions (CRU4 - FREEING#2 - DVD de Loré Lixenberg : The Singterviews - £pØ@n®diØ$n).

Dans ce dernier des trois volumes qui constituent Agitation Frite , saisissant panorama de l’underground musical français, Philippe Robert documente les pratiques de l'underground national. Entre autres composé pour moitié d'entretiens (26 interviewés parmi lesquels François Tusques, Joëlle Léandre, Delphine Dora, Jean-Baptiste Favory, André Jaume, Gérard Siracusa, Daniel Deshays, Philippe Carles, Théo Jarrier…), ce livre renferme également plus de 600 chroniques de disques conseillés. Du rock psychédélique au free jazz, de la poésie sonore à l'électroacoustique, de l'acid folk au Rock In Opposition, de la library music à la "chanson expérimentale", des anti-yéyés aux outsiders, du punk-rock à l'indus, des field recordings à l'improvisation libre, du hardcore au post-rock, du noise au black metal...

Mis à l'honneur dans le récent ouvrage Agitation Frite 3 - Témoignages et chroniques de l'underground français, Pepe Wismeer est un duo des Ardennes emmené par Anne-Laure (claviers) et Damien (voix, guitare, basse et samples). Ils manient l’épure, la délicatesse, le minimalisme depuis 1999 et une vingtaine d'albums (dont quatre sur les labels US Beta-Lactam Ring Records et, en vinyl, Equation Records), tous relativement inclassables et profonds, aux confins de l’expérimental, de l’indus par moments, de la dark-folk et de l’ambient. Dans ces plages glaciales ou brûlantes où se tapit un subtil mélange d'angoisse et de mélancolie, émergeant d’une multitude de sons organiques et analogiques, la voix languide, le piano et les effets parfois épiques insufflent des mélodies et des trames. Nurse with Wound ne s'y est pas trompé, en les choisissant pour sa compilation de versions de Two Shaves and a Shine.

Nouvel LP Sediments (sortie en décembre 2018). En concert à l'Olympic Café le 15/12/2018.

Frédéric Acquaviva a toujours développé un esprit libertaire et DIY, créant ses propres structures de diffusion, faisant aussi le travail que les institutions ne font pas, ou pas correctement. Les éditions « AcquAvivA » sont aujourd'hui riche d'une quarantaine d'ouvrages d'artistes de tous horizons, « ß@£ » (Berlin) et « £@ß » (Londres) avec Loré Lixenberg. Son art est un univers de rencontres et de remises en question permanente, plaçant la création au centre. L'immense culture d'Acquaviva engendre une réflexion et celle-ci prend la forme d'une œuvre, il faut parfois un certain « bagage » pour l'apprécier mais elle fait appel à la sensibilité de l'auditeur autant qu'à sa propre créativité, cette musique invite à chercher l'œuvre au fond de soi et à « penser avec ses oreilles », selon la définition qu'il donne de la musique."

lundi 26 novembre 2018

[...] # 1

[...]

# 1

///

ABOUT SILENCE

:::


"Sound is acting 
and I love the activity of sound


Marcel Duchamp thinking of music has been not a time art but a space art
and he made a piece called Sculpure Musicale


Differents sounds coming from differentes places and lasting
producing a sculpture


peoples expect listening to be more than listening"

John Cage






jeudi 25 octobre 2018

FREEING (Our Bodies) # 2 : Numéro Spécial La musique de Frédéric Acquaviva



Numéro de la revue FREEING (Our Bodies) entièrement consacré à l'œuvre musicale de Frédéric Acquaviva : une quarantaine de contributeurs prestigieux (Jean-François BoryBroutin, Laurent Cauwet, Henri Chopin, Jacques DonguyMichel GiroudBernard HeidsieckJoël HubautDorothy IannoneOtto MuehlVirgile NovarinaORLANJean-Luc Parant…) interrogent et rendent hommage à ce créateur singulier à travers des textes poétiques, portraits, dessins, photographies, entretiens, chroniques…
Frédéric Acquaviva a toujours développé un esprit libertaire et DIY, créant ses propres structures de diffusion, faisant aussi le travail que les institutions ne font pas (ce que nous voulons également faire avec ce numéro), ou pas correctement : « Casus Belli » avec Maria Faustino, les éditions « AcquAvivA » aujourd'hui riche d'une quarantaine d'ouvrages d'artistes de tous horizons, « ß@£ » (Berlin) et « £@ß » (Londres) avec Loré Lixenberg. Son art est un univers de rencontres et de remises en question permanente, plaçant la création au centre. L'immense culture d'Acquaviva engendre une réflexion et celle-ci prend la forme d'une œuvre, il faut parfois un certain « bagage » pour l'apprécier mais elle fait appel à la sensibilité de l'auditeur autant qu'à sa propre créativité, cette musique invite à chercher l'œuvre au fond de soi et à « penser avec ses oreilles », selon la définition qu'il donne de la musique, qui sera réinterrogée ici par les artistes.
Ce second numéro, bilingue, de la revue FREEING (Our Bodies) tenait donc non seulement à rendre cet hommage à ce créateur mais aussi à mêler les réactions-créations, à questionner les réceptions de son œuvre, d'amis, d'ennemis ou d'admirateurs, à travers des contributions oscillant entre textes poétiques, portraits, dessins, photographies, entretiens, chroniques, etc. sous des formes inédites.
Avec Frédéric AcquavivaJean-François BoryBroutin, Laurent Cauwet, Henri Chopin, Philip Corner, Jacques Donguy, Julia Drouhin, Denis Dufour, Maria Faustino, Jean-Baptiste Favory, Esther Ferrer, Bernadette Février, Michel GiroudBernard Heidsieck, Hem-Ish, Joël HubautDorothy Iannone, Andy Ingamells, Tom Johnson, Maurice Lemaître, Jack Lermenier, Lieutenant Caramel, Loré Lixenberg, Jacques Lizène, Maîtresse Cindy, Otto MuehlVirgile Novarina, Christoph Ogiermann, Thierry Ollivier, ORLANJean-Luc Parant, François Poyet, Patrick PPorro, Yoann Sarrat, Mathius Shadow-Sky, Antoine Spennato, Zhaogu Wang, Alexandre Yterce.

FREEING (Our Bodies) est une revue en arts corporels et littératures, créée en 2018 par l'artiste et danseur Yoann Sarrat.
Frédéric Acquaviva, né en 1967, est depuis 1990 artiste sonore et compositeur de musique expérimentale, d'installations chronopolyphoniques, diffusées sur CD, en galeries, dans des musées et lieux institutionels ou lieux alternatifs, dans le monde entier. Hors des circuits traditionnels des musiciens et compositeurs, il rencontre puis travaille de manière continue avec quelques figures historiques de l'art, de la poésie ou de la vidéo bien avant leur reconnaissance médiatique (Isidore Isou, Maurice Lemaître, Marcel Hanoun, Pierre Guyotat, Jean-Luc Parant...), ainsi qu'avec la chorégraphe Maria Faustino, le cinéaste FJ Ossang ou la mezzo-soprano Loré Lixenberg. Sa musique, dé-concertante et dont il aime choisir le dispositif d'écoute, explore de manière toujours nouvelle les rapports de la voix, du langage, du son et du sens, ainsi que l'idée d'un corps intégré à la composition musicale quoique totalement absent lors des auditions de ses œuvres (par diffusion acousmatique ou installation sonore). Mais, comme le remarque Eric Vautrin dans Mouvement, son travail n'est pas « un travail sonore mais un travail sur le sonore ».
Acquaviva devient en même temps l'un des protagonistes essentiels de la redécouverte des avant-gardes historiques et notamment du Lettrisme (Isidore Isou, dont il dirige l'édition de la première monographie ; Gabriel Pomerand, Maurice Lemaître, Gil J Wolman, Jean-Louis Brau, Jacques Spacagna, François Dufrêne, Roland Sabatier, Alain Satié, Broutin...), de la poésie sonore (Henri ChopinBernard Heidsieck) et de quelques figures isolées (Pïerre Albert-Birot, Otto Muehl...), à travers des actions fort diversifiées : orchestrations ou réalisations sonores des symphonies de Isou, Lemaître et Pomerand, livres, conférences, constitution de bases de données et d'archives, commissariat d'expositions (notamment, depuis 2014, dans le cadre de l'artist's space « La Plaque Tournante » qu'il a fondé à Berlin avec Loré Lixenberg), projets radiophoniques, réalisations de vidéos, et édition, comme directeur de collection aux Editions Derrière la Salle de Bains, ou avec ses propres éditions : AcquAvivA, et la revue CRU.
http://www.lespressesdureel.com/ouvrage.php?id=6907&menu=
Edité par Yoann Sarrat.
2018 (parution prévue au 4e trimestre)
édition bilingue (français / anglais)
15 x 21 cm
152 pages (ill.)
12.00 €
ISBN : 978-2-9566171-0-5
EAN : 9782956617105


Quatrième Salon des Voix Mortes

Quatrième Salon des Voix Mortes organisé par Christophe Siébert et Luna Beretta.
Le vendredi 26 octobre 2018 au Raymond Bar (Clermont-Ferrand).
Informations : https://voixmortes.wordpress.com/programmation/
J'y tiendrai un stand et présenterai divers travaux et ouvrages


samedi 13 octobre 2018

Rencontre : Présentation du Quatrième Salon des Voix Mortes - 15 octobre MSH Clermont

Présentation de l’événement «  Quatrième salon des Voix Mortes », organisée par Yoann Sarrat le lundi 15 octobre 2018 à 14h00 à la Maison des Sciences de l’Homme de Clermont-Ferrand, salle 332. 

Au programme : 

-Rencontre et échanges avec Christophe Siébert (organisateur de l’événement).
-Présentations d'ouvrages et discussions.
-Lectures.

Informations : voixmortes.wordpress.com


Organisation : Yoann Sarrat, Christophe Siébert et Luna Beretta


samedi 8 septembre 2018

Présentation et interprétation Berlin

Présentation de mes travaux : "Poème-tattoo : Dermopartitions" + interprétation "Dermopartitions - Suite pour alto solo" par Marie Takahashi.

Lundi 10 septembre à Berlin.

https://www.facebook.com/events/289193965189999/


jeudi 19 juillet 2018

Le phare

"Sans doute, les petits constructeurs de vérité préféreront la vie froide et morne des pages régulières et les petites casernes tristes de lettres, disciplinées chez l'imprimeur, disciplinées dans le livre, disciplinées dans le cerveau du lecteur. Que les autres, les ennemis des lois, et des vérités viennent avec moi jeter des sourires et de l'amitié à ce vivace et étonnant essaim d'abeilles sauvages qui s'en va faire son miel dans l'oreille vraiment trop mélancolique et lassée de l'esprit parisien."

Georges Ribemont-Dessaignes
Préface à Ledentu le phare (1923) d'Illiazd